Suspension de TOUTES les activités
jusqu'au 1 mars au minimum. 

Prenez bien soin de vous et des autres.  

Les directives gouvernementales annoncées hier vendredi, au niveau fédéral et au niveau régional, ne semblaient pas toujours très claires quant à savoir quelles étaient les activités que nous pouvions poursuivre et celles que nous devions suspendre, dans le cadre de nos rencontres Enéo.

 

Les seules choses claires concernaient les sports en salle (adultes) qui devaient être suspendues jusqu’au 19 novembre (au moins), et les activités en extérieur qui devaient être privilégiées. Et le message général était que nous devions diminuer très concrètement nos divers contacts.

Rien n’était dit précisément au sujet des nombreux autres types de rencontre. Les activités en piscine doivent-elles être considérées comme sport intérieur (ce qui me paraît logique) ? Quid des activités non-sportives ? En fait, le gouvernement renvoie la responsabilité des décisions davantage vers les citoyens, en fonction des cas spécifiques.

  • Sans vouloir généraliser à toutes nos activités, nous avons quand même constaté que le nombre de participants avait déjà diminué, parfois drastiquement, dans beaucoup de nos activités, probablement à cause de la frilosité (ou la sagesse, c’est selon) de beaucoup de personnes plus sensibles aux risques encourus, même si les précautions sanitaires imposées dans nos activités diminuent fortement ce risque, à condition d’être respectées et appliquées, sachant que le risque 0 n’existera jamais.
  • Loin de moi l’idée de vouloir suspendre une activité à perte pour cause de non-rentabilité financière, par manque de participants. Je pense, à l’inverse, que notre rôle est de favoriser la convivialité au travers de rencontres, même si, à l’instar d’autres commerces qui travaillent à perte pour l’instant, nous creusons temporairement la caisse plutôt que la remplir. C’est tout de même l’argent de nos membres et on ne priverait personne d’autre en puisant dans la caisse pour continuer à perte leurs activités.
  • Sachant que, quand on annonce la suspension d’une activité, nombreux sont les participants qui font part de leur soulagement, bien qu’ils auraient pu prendre eux-mêmes, comme d’autres l’ont déjà fait, la responsabilité et l’initiative de se décommander. Mais cela traduit la tendance générale du souhait de réduire les contacts.
  • On pourrait poursuivre les activités extérieures : marches, vélo. Mais le responsable Marches de Ste-Marie vient de faire part de sa décision de suspendre, et l’activité vélo avait déjà été interrompue à Ste-Marie jusqu’au printemps.
  • Par contre, il y a lieu de suspendre toutes activités sportives intérieures au moins jusqu’au 19/11 : Gym, Stretching, Viactive, Yoga, Zumba. Les activités pétanque d’Alleur, de Rocourt/Juprelle, et de Ste-Marie ont déjà pris l’initiative de suspendre. Et dans le souci de diminuer les contacts, je mettrai la piscine dans le lot. D’ailleurs, Rocourt/Juprelle a déjà pris l’initiative de suspendre TOUTES leurs activités, sportives et non sportives.
  • Quand aux activités intérieures non sportives (c’est la toute grosse partie de nos activités culturelles, de formation, art de vivre, cartes, etc.) bien qu’aucune directive gouvernementale explicite n’existe à ma connaissance, sauf la forte recommandation générale de diminuer nos contacts sociaux, je vous propose de les suspendre aussi jusqu’au 19/11 au moins (Rocourt/Juprelle a donc déjà pris cette responsabilité). Cela va rassurer davantage nos participants, plus que de créer des manques. De toute façon, il ne reste que peu de temps à courir avant la suspension habituelle due aux vacances. Donc, on ne supprime pas grand-chose. Quant au cinéma en salle, on pourrait se conformer aux directives des salles de spectacles, a priori toujours ouvertes. Mais je propose aussi de suspendre, car problèmes de promiscuité dans les transports en commun notamment pour se rendre en ville.

En résumé, suite à toutes ces considérations, nous suspendons TOUTES nos activités sportives et non-Sportives, au sein de notre Secteur Ans/Rocourt, jusqu’au vendredi 15 janvier 2021 au moins.

Ainsi, les choses ont au moins le mérite d’être claires, cohérentes, et conformes à l’esprit des directives gouvernementales, que plusieurs de nos responsables avaient déjà bien intégrées. Et je pense que nos membres ne manqueront pas de comprendre le bien-fondé prudent de cette disposition, destinée non seulement à nous protéger mutuellement, mais aussi à venir en aide à notre personnel soignant.

Bon WE quand même.

Francis. 

MetroPagina
Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com